Πέμπτη, 2 Ιουνίου 2011

"Ο δάσκαλος μου, αυτός ο ήρωας"

Το περιοδικό "Le Monde de l' Education" κάλεσε τους αναγνώστες του να μοιραστούν τις αναμνήσεις τους από καθηγητές που σημάδεψαν τη ζωή τους. Ἐνας από αυτούς, o Jean-Joël Blanc, συνταξιούχος καθηγητής γερμανικών, γράφει για τη μεγάλη δασκάλα του αρχαίου ελληνικού πολιτισμού και ακαδημαϊκό Jacqueline de Romilly (1913-2010).

 "Ne serait-ce pas la première fois depuis que je suis de ce monde que le corps professoral retient tant l'attention, et surtout reçoit de tels éloges et autant de remerciements ! Je vous suis reconnaissant pour ces pages spéciales en faveur de cette profession tant décriée !

Il me sera permis de citer un professeur lors de mes études de grec ancien à la Sorbonne. Quand il arrivait dans l'amphi avec seulement le livre de Budé - cette célèbre collection bilingue grec-français - sous le bras, le cours était dans la tête, il nous en imposait déjà.

Il commentait le document, par exemple un chapitre de Thucydide ou un récit d'Hérodote, mêlait le texte littéral aux sentiments psychologiques : le temps du verbe, l'emploi d'un préfixe, la disposition des groupes de phrase, la particule judicieusement placée ; en un mot, j'étais transporté dans l'époque, je vivais la bataille ou la chevauchée, j'entendais la joute politique, je participais au repas familial, j'étais dans l'atmosphère de l'œuvre qui de cette façon nous apparaissait non seulement vivante mais presque évidente.

Et pourtant ce n'était que du texte en grec ancien, reconstitué sous nos yeux de manière magnifique en une fresque réaliste où se confrontaient grammaire et civilisation, en un conte merveilleux. Souvenirs impérissables ! Le professeur s'appelait Jacqueline de Romilly."

Πηγή:Le monde

Δεν υπάρχουν σχόλια :

Δημοσίευση σχολίου